Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Badstrip.net à 3 ans ! (2)

Publié le par Isshin San

Toujours dans le cadre de l'anniversaire de badstrip ceci :

Voir les commentaires

Badstrip.net à 3 ans !

Publié le par Isshin San

Voila les personnes qui me connaissent le savent, je suis fan de Davy Mourier et il ya peu il a publier ceci : link.

en réponse j'ai donc fait une petite vidéo que voici :


voila j'en ai une autre plus poussée qui me trotte dans la tête mais je sais pas si je pourrais la faire donc j'en dit pas plus. :)

Voir les commentaires

une histoire de fou (4)

Publié le par Isshin San

Désolé pour le retard pour la publication de cet article mais j'ai pas eu trop le temps c'est dernier jour.

Nous en étions donc a l'arrivée complétement délirante d'un Sonic en chair et en os, sorti tout droit des laboratoires d'un milliardaire. Il regarda Mario et lui demanda sur un ton plutôt autain ce que je faisait la. Mario lui expliqua alors que j'était passé juste à coté de l'un des repères des sbires de Toto au moment de l'arrivée de Bowser et de Robotnik (oui moi aussi ca ma fait un putain de choc quand j'ai entendu ce nom), et que 4 petite frappe déguisé en flic monté la garde qu'il m'avait donc pris et mis dans une situation de stress intense pensant que j'allait tout déballer, comme je n'ai rien dit ils m'ont laché la comme si de rien n'était. Comme Bowser nous a accoster en plein retour au bercail, il c'est senti un peu obligé de me ramener ici.

Sonic n'avait pas l'air content du tout mais il se contenta de partir en un éclair sans poser plus de question. j'ai regardai Mario et je lui ai demandé :

"euh ... et maintenant je fait quoi moi ?
-attend il devrait pas tarder à arriver.
-qui ?
-le troisième bien sur !
-oui mais c'est qui ?
-ah ah surprise :)."

en attendant il me fit visiter rapidement le complexe, rapide c'est le mot parceque le "troisième" arriva moins de 5 min après. écouter c'est sans doute incroyable, vous etes sans doute entrain de vous dire que je ne fait qu'inventer une histoire tiré par les cheveux et pourtant mesdames, mesdemoiselles messieurs, ou plutot vous les 3 pélerin qui vous donnait la peine de lire mon blog, je ne fait que relater la vérité la seule l'unique, et la, à ce moment précis, au fond de la salle, arriva, sans son casque, entrain de lire un bouquin tenu dans une main et posé sur le buster qui lui sert d'avant-bras gauche, tentant de soulever une méche de ces cheveux bleu en soufflant vert le haut, il y avait un des plus grands héros de l'histoire videoludique: Megaman !


La suite demain ....(ou ce soir si je suis en forme :p)

Voir les commentaires

fesse bouc

Publié le par Isshin San

et oui moi aussi je m'y suis mis tel un petit oiseau perdu dans le ciel, j'ai chercher un point de repére .. euh non la je suis un peu parti loin, je me suis mis sur facebook par ici : Mon faceBook et pour la suite du truc de fou qui m'est arrivé récemment va falloir attendre un peu j'ai pas trop le temps de prendre le temps de vous parlez d'un temps, ou le temps était partant ! ... faut que j'arrete la cocaïne coupé avec des extraits de peste bubonique moi ....

au pasage j'en profite pour vous inviter a cliquer la :


et en bas de la page d'accueil ! ca me rapporte pas d'argent, juste une petite chance de gagner des places pour la chibi japan expo de marseille :) merci d'avance.

Voir les commentaires

une histoire de fou (3)

Publié le par Isshin San

« Bordel, c’est quoi ces conneries la ?? Je suis avec Mario coursé par Bowser c’est ca l’idée ? C’est une caméra caché c’est ca ?? » Voila ce que j’aurais crié si Mario (on va l’appeler comme ça se sera beaucoup plus simple) ne m’avait pas dit sur un ton sec et cassant (avec cette fois un bon accent italien qu’il réfrénait sans doute jusque la) :

« Ecoute moi bien, je répondrai a toutes tes questions, sans exceptions, plus tard, mais pour l’instant tu va me laisser nous sortir de la, sans bouger, sans parler, et sans faire chiez surtout ! »

Et la une folle course poursuite commença. Des virages à des vitesses folle, Bowser qui faisait des bons de 3 mètres pour couper les virages, il lancer mêmes des boules de feu par si par la que Mario esquiver avec une classe digne de Sami Nacéri, ou du transporteur !! Au bout de plusieurs kilomètres Bowser ralenti et nous laissa partir sans doute épuiser par cette course de malade !

Au bout d’un bon quart ou je n’oser pas ouvrir la bouche je finis par me lancer et il répondit effectivement à toutes mes questions et mêmes plus. N’ayant pas retenu chaque mots et voulant être le plus fidèle possible à ce qu’il c’est réellement passé, je vais vous résumer ce que j’ai appris au cours de cette longue discussion.

Il est effectivement Mario Mario, et on a bien eu a faire à Bowser, en fait un riche milliardaire, se faisant appeler Tony, eu, il y a environ 10 ans, l’idée folle d’utiliser son fric pour le bien de l’humanité, il décida alors de créer des sortes de super héros destiner à protéger la terre en cas de gros problèmes. Etant un très grand fan des consoles 8 et 16 bits et surtout étant un peu frappé sur les bords, il voulu créé ces « héros » à l’image des plus grandes stars de ces consoles de jeux !

Après 7 ans de recherche et d’expérimentation il arriva à son but, créé génétiquement des personnes avec les aptitudes de 3 héros (il ne m’a pas dit qui était les 2 autres sur le moment).

Seulement voila, le demi-frère de Tony, qui se fait appeler Mello, était lui foncièrement mauvais, il acheta un des chercheurs ayant travaillé avec Tony, pour créer, avec une autre équipe en parallèle, les ennemis mortel de ces 3 héros ! Et nous venions d’en croisé un.

Alors que je pensé que nous retournions à ma voiture il m’emmena dans un endroit que je ne connaissais absolument pas, on passa à travers une forêt pour arriver dans une espèce d’usine abandonnée, pas abandonnée du tout, la porte s’ouvrit à notre approche, il gara la voiture et je pu voir une installation électronique surréaliste avec plusieurs personne qui paressées ridiculement petite devant les écrans gigantesque. Jusque la je continué à penser qu’il s’agissait d’une caméra caché ou un truc du genre ! Même si Bowser était dur à expliquer la technologie fait des merveilles de nos jours ! Mais la il se passa quelque chose d’absolument inexplicable si on ne prend pas au sérieux toutes cette histoire de dingue ! Encore une fois j’aurais aimé avoir mon appareil photo ! Vous allez me prendre pour un fou allié mais un éclair bleu fendit l’air, suivit de près par une bourrasque de vent qui me força a fermer les yeux 1 seconde en protégeant le visage avec les mains.

 

Quand mes paupières se soulevèrent je pu voir la devant moi en chair et en épines bleues, Sonic Le Hérisson !!

 

La suite demain ...

Voir les commentaires

une histoire de fou (2)

Publié le par Isshin San

Me voila donc paumé dans Rodez, sans voiture, sans portable et sans mes papiers (le tout étant dans mon sac à dos, resté dans ma voiture).

 

Je prends le temps de m’asseoir sur une minute pour ingurgiter tout ce qui vient de m’arriver et penser à quoi faire maintenant. Un homme passe devant moi je l’arrête pour lui demander l’heure (reflexe stupide et inutile mais bon) il me dit qu’il est 14h25, ça fait donc déjà une heure que je suis en retard au boulot ils doivent se poser des questions.

Et la j’entends une voix dire mon prénom, je relève la tête et la devant un moi, un homme un peu moins grand et  un peu plus enrobé que moi, avec un chapeau, des lunettes de soleil noire, des gants et un imperméable fermé et remonté jusqu’au nez, un peu comme un mauvais déguisement de l’homme invisible en fait ! Je lui demande alors :

« Euh … oui ? Vous êtes qui ?

-T’occupe pas de qui je suis. Je sais se qu’il t’arrive, t’as rien à voir la dedans je veux t’aider, je vais te ramener jusqu’à ton travail. (Il me semble à se moment avoir perçu un accent étranger sans trop savoir de quel pays)

- Attendez, je vous connais pas et avec se qu’il vient de m’arriver je peut vous assurer que je vais pas vous faire confiance !

- Ecoute le simple fait que je connaisse ton prénom devrait te faire comprendre que je ne suis pas n’importe qui, de plus tu veux faire quoi ? Rentrer en stop sur 60 bornes ?

-…bon okay je vous suis, mais au moindre souci je saute de la voiture ! »

 

Je le suivi donc jusqu’à sa voiture garée un peu plus loin. Je monte à l’avant de cette Fiat ( je me souviens plus du modèle mais elle avait l’apparence d’une sportive et je m’aperçu un peu plus tard qu’elle n’en avait pas que l’apparence). Il m’expliqua qu’on allait passer par les petites routes pour rester discret. Sur une dizaine de km j’eu beau lui poser toutes sortes de questions rien ne sortie de sa bouche, il était muet comme une tombe.

Et d’un seul coup il accéléra un grand coup en murmurant quelque chose du genre « et merde il m’a déjà retrouvé ! » (C’est la que j’ai pu voir qu’il s’agissait effectivement d’une sportive)

Je tournis alors la tête pour voir se qui l’avait tant effrayé et la je vis un truc vraiment complètement dingue, un truc incroyable ! D’ailleurs j’ai eu beaucoup de mal à accepter que je n’avais pas une vision ! J’aurais aimé avoir un appareil photo pour que vous puissiez me croire ! La, à environ une 20aine de mètre derrière nous une espèce de tortue géante, avec des pointes sur la carapace, des cornes sur la tête et une crinière rouge vif courez sur ces pates arrières ouvrant grand une gueule pleine de crocs acérés !!!

Je fit volte face pour demander à l’inconnu qu’est ce que Bowser foutait derrière nous (avoué qu’on peut se poser la question entre la crinière rouge et les pointes dans le dos … ), mais je fut stoppé net quand je découvris qu’il avait enlever ces lunettes, son chapeau, et ouvert le haut de son manteau laissant à ma vue des cheveux châtain foncé légèrement bouclé mais plutôt court, des yeux bleus, une moustache bien fourni, elle aussi châtain foncé, et le plus space, surtout juste après avoir vu ce qui nous courrai après, un pull rouge vif sous une salopette en jean …


la suite demain ...

Voir les commentaires

une histoire de fou (1)

Publié le par Isshin San

Plop à vous !

Il m’est arrivé un truc de fou la semaine dernière, j’vous raconte pas ! Non, je rigole ! Bien sur que je vais raconter, sinon j’en parlerais pas ici bande de tête d’ail !

 

J’étais en retard pour le boulot, comme d’hab’, je roulai un peu vite dans L’avenue d’Albi à Blaye-les-mines, quand je calcule une voiture de flic derrière moi qui me fait des appels de phares et le gyrophare allumé. Je me gare sur le bord de la route en me disant et merde ils m’ont flashé.

            Ils se garent juste derrière-moi l’un d’entre eux sort et court vers ma voiture, la déjà je me demande pourquoi il ne prend pas son temps comme le fond la plupart des messieurs en bleus dans ce genre de situation, il toque a ma porte, je baisse la vitre et la il me demande sur un ton affolé :

« Vous les avez vus ?

-quoi ?

-EST CE QUE VOUS LES AVEZ VUS ?? 

-Je ne sais pas je ne comprends pas de quoi vous parlez.

-Bon pas le temps de cherchez coupez le contact vous venez avec nous !

-Attendez, expliquez-moi !

-Pas le temps je vous dis montez dans notre voiture sinon je vous coffre !! »

Complètement perdu je m’exécute.

 

            Je suis donc à l’arrière d’une voiture de police avec 2 autres flics, plus le conducteur et un passager avant.

« Vous allez m’expliquez maintenant ?

-tu comprendras vite tout seul. » me répondit le flic assis à ma droite, un grand maigre visiblement nerveux.

Je vois l’usine où je bosse passez devant nous, je me demande comment je vais expliquez ça au chef, mais je m’aperçu au bout de quelques dizaines de kilomètres en direction de Rodez qu’il allait falloir me trouver une explication pour ma femme aussi !

            Jusqu’à l’entrée de Rodez, un silence nerveux inondai l’habitacle de la Ford mondeo. Une fois le panneau passé, le passager avant, un homme d’une quarantaine d’année dont je ne me souviens plus très bien du visage et qui semblai être le plus haut gradé, ouvrit enfin la bouche :

« Bon, c’est quoi ton prénom ?

-euh …Jérémy.

-Alors Jérémy tu va répondre à ma question immédiatement ! Est-ce que tu les as vus ?

-euh…c’est que … vu quoi ?

-Ne te fout pas de moi ! Tu les as vus ou pas ?

-... (Je hausse les épaules avec un regard interrogatif)

-Tu ne sais vraiment pas de quoi je parle ?

-... (Je fais non avec la tête)

-Bon on à visiblement fait une erreur. Fred, (apparemment le conducteur) arrête-toi. Jérémy descend.

-Quoi ? Vous n’allez pas me laisser comme ça à 60 bornes de chez moi et à pied ??

-… Si ! »

La le grand costaud à gauche de moi ouvre la porte et me pousse, non, me jette en dehors de la voiture. A peine le temps de me retourner que la voiture était reparti.

            Me voila donc paumé dans Rodez, sans voiture, sans portable et sans mes papiers (le tout étant dans mon sac à dos, resté dans ma voiture).

 

La suite demain ….

Voir les commentaires